TAG Heuer : la Carrera à l’heure de Fragment Design

Mis à jour : 14 févr. 2019



Carrera Panamericana, son nom évoque les pistes rocailleuses de la légendaire course automobile des années 50 à travers le Mexique. Un défi pour les mécaniques, un enfer pour les pilotes. La Carrera a donné son nom à deux modèles, tout aussi iconiques, l’un chez Porsche et l’autre chez TAG Heuer.


C’est ce chronographe de référence que Hiroshi Fujiwara a choisi de réinterpréter à sa façon. Reconnu comme le « pape de la street culture » au Japon, Hiroshi Fujiwara a créé la marque de streetwear Goodenough en 1990. Navigant entre mode et musique, il fonde dans les années 2000 la griffe Fragment Design, sous laquelle il collabore avec Nike, Levi’s, Oakley ou encore Starbucks. L’univers disruptif du designer japonais a également séduit des marques de luxe comme Louis Vuitton et Moncler.


Il appartenait donc à TAG Heuer, maison d’avant-garde s’il en est,
 d’instiller une pointe de street culture
 dans sa gamme.
 « Notre création risque de surprendre
 au sein de la collection TAG Heuer
 actuelle », a prévenu le designer. A
 commencer par le bracelet de force,
 inhabituel pour la marque. Le cadran 
noir opalin, doté de trois compteurs 
et d’une échelle tachymétrique, est
 frappé du logo aux deux éclairs de
 Fragment Design. Le boîtier acier de
 39 mm, avec fond en verre saphir,
 abrite un mouvement automatique
 calibre Heuer 02, d’une réserve de
 marche de 80 heures. Edition limitée
 à 500 exemplaires.


© 2018. SPORT DESIGN  Mentions légales