© 2018. SPORT DESIGN  Mentions légales

Rossignol monte au filet en padel

Mis à jour : 10 juil 2018

Après avoir abandonné le tennis il y a quelques années, le groupe Rossignol revient aujourd'hui dans les sports de raquette, en l’occurrence dans le padel.

L'Espagne est la seconde patrie de Rossignol, qui dispose à Artès, en Catalogne, de sa plus grosse usine de skis. L’équipementier y a également installé depuis un an une ligne de production de raquettes de padel. Il s'agit pour la marque française d'un retour dans l'univers de la petite balle jaune, après avoir fabriqué des raquettes de tennis de 1977 à 2004.


D'abord lancée commercialement en Espagne, la gamme padel arrive cette saison en France. Une diversification logique, selon Bruno Cercley, président du groupe Rossignol : « C’est un sport très populaire en Espagne et nous disposons sur place du savoir faire industriel, notamment en termes de matériaux composites ». Le padel est en effet devenu un sport majeur dans la péninsule ibérique et émerge désormais de ce côté des Pyrénées.


Le fabricant propose une gamme complète de neuf raquettes positionnées haut de gamme entre 180 et 280 euros, dont le modèle phare est la F550 Carbone. On remarquera le fameux pont inversé, qui caractérisait la raquette de tennis F200 jouée par Mats Willander, ainsi que la non moins fameuse technologie VAS anti-vibrations.



« La marque se positionne sur le haut de gamme technique, indique David Sondaz, directeur commercial. L’accueil est très bon dans l’Hexagone. Nous avons le double bénéfice d'être à la fois une marque française et d’être fabriqué en Espagne, berceau de ce sport en Europe ». Rossignol a développé ses raquettes avec le concours de Pablo Ayma, coach de renom. « L’activité est en train de s’organiser, tout va très vite ». En France, la collection Rossignol est distribuée par la société Padel Consortium, pilotée par André Lafenêtre, pionnier de la discipline. « Nous avons l’avantage de produire nous même et de porter du stock ce qui nous permet d’être très réactif », souligne David Sondaz.

Ce come-back dans les sports de raquette est aussi l'occasion pour la marque de développer une collection de vêtements et sneakers urbains d'inspiration tennis. EG

© Photos Jordi Bosch & Rossignol