© 2018. SPORT DESIGN  Mentions légales

Nordica fait la part Belle aux femmes

Mis à jour : 15 juin 2018

A travers le programme « Belles » le fabricant italien de skis et chaussures propose une gamme de produits conçus par des femmes pour les femmes. Le point avec la championne de ski freeride Silvia Moser.


Mood boards, tendances, palettes de couleurs
 et matériaux techniques ont façonné une gamme de skis à la fois féminine, élégante et performante.

Après des décennies de mixité, les skis féminins occupent désormais une part grandissante dans les collections des fabricants. Mais qu’est ce qu’un ski féminin ? « C’est un ski conçu pour les femmes avec des femmes », lance Silvia Moser, ambassadrice de Nordica. « En général les skis féminins sont trop mous, avec peu de technologie et peints en rose, censé plaire aux skieuses », ajoute la jeune freerideuse italienne, caricaturant à peine. « Mais il existe beaucoup de bonnes skieuses qui veulent avoir des skis performants qui ont du répondant, que l’on puisse ‘charger’, ce que les femmes sont aussi capables de faire ! » Un argumentaire qui a convaincu Nordica de lancer le programme « Belles ».

Tendances & performance

« Et cela pas uniquement pour avoir un avis féminin sur la déco, mais avec l’idée de travailler plus sérieusement sur la conception. Nous avons donc créé un groupe de pilotage composé d’une quinzaine de femmes venues de pays et d’horizons professionnels différents », indique Silvia Moser, qui en assure la coordination. « Nous travaillons sur les tendances et sur les caractéristiques des produits, puis nous testons le matériel. Nous apportons beaucoup d’importance au design. Le premier coup d’œil est souvent déterminant. Au début c’était un peu difficile ; nos interlocuteurs masculins ne croyaient pas trop à nos idées », confie la skieuse pro. Ce que confirme Stéphanie Bloch, country manager de Nordica France, présente dans le noyau dur de cette équipe féminine : « Il a fallu un peu se battre pour faire comprendre qu’il fallait aller jusqu’au bout de la démarche si l’on voulait concevoir une vraie gamme pour les femmes ». Le résultat est une gamme de douze paires de skis, dont six modèles Sentra pour la piste, trois modèles Astral all-mountain et trois modèles Santa Ana pour le freeski. Quant aux chaussures, tous les modèles sont proposés en version féminine. « Cela est devenu normal pour les chaussures, ça va le devenir aussi pour les skis », ajoute Silvia Moser. Côté technique, la « task force » féminine a obtenu des constructions élaborées avec double lame Titanal, réservée jusqu’ici aux skis homme, sur des noyaux balsa, pour des skis à la fois légers et performants.

Silvia Moser, ambassadrice de Nordica

Après avoir levé les freins à la conception des produits, il reste le filtre de la distribution. « Quand il s’agit de matériel, les acheteurs pros et les vendeurs sont généralement des hommes. Mais le regard sur les produits féminins a changé car les résultats sont au rendez-vous, souligne Stéphanie Bloch. En revanche, le dernier filtre avant la consommatrice, c’est souvent le mari ! Le conseil que je donne aux vendeurs, c’est de tenir à l’écart le mari pour laisser dire à la femme quelles sont ses attentes ».

Le programme « Belles » de Nordica est porté par trois ambassadrices : Silvia Moser, Angelika Häusl et la triple championne olympique Deborah Campagnoni. DL