Lightyear One, la voiture qui carbure à l'énergie solaire.



Le projet d’étude d’une poignée d’étudiants néerlandais est devenu un véritable projet d’entreprise. Après avoir conçu deux prototypes d’automobiles à énergie solaire pour participer au World Solar Challenge à travers l’Australie, les jeunes ingénieurs d’Eindhoven se sont lancés en 2017 dans la construction d’une berline, sous la marque Lightyear, année-lumière, arborant comme logo le symbole de l’infini.

Le premier modèle, baptisé One, affiche une autonomie de 800 km en s’affranchissant de toute borne de recharge grâce à son toit recouvert de cellules photovoltaïque de nouvelle génération. Selon le constructeur il est ainsi possible de parcourir jusqu'à 20 000 km par an si l'on habite Hawaï ou 10 000 km si l'on réside à Amsterdam uniquement grâce à l’énergie solaire. La nuit, la Lightyear One puisera dans ses batteries comme tout autre voiture électrique. Une solution qui est toutefois plus adaptée à la Californie qu’à la Laponie. Prudents, les concepteurs ont quand même prévu la possibilité de brancher la voiture sur une source électrique, ce qui permettrait de gagner 40km d’autonomie en une heure de charge. Positionnée haute de gamme, la One sera commercialisée courant 2019 au tarif de 119 000 euros hors taxes. Seuls 10 exemplaires seront proposés la première année.

L’énergie solaire est aussi la voie qu’a choisie la jeune pousse allemande Sono Motors, fondée en 2016, qui a présenté la Sion, un petit monospace électrique livrable à partir de mi-2019 au tarif de 15.000 euros, plus la location des batteries.



© 2018. SPORT DESIGN  Mentions légales