© 2018. SPORT DESIGN  Mentions légales

Aztech Mountain, le vestiaire de Bode Miller

Préparant sa retraite sportive, le champion olympique et trublion de l’équipe américaine de ski s’est engagé auprès de la jeune marque de vetements Aztech Mountain fondée par David Roth et Heifara Rutgers entre New-York et le Colorado.


Bode Miller, co-actionnaire et directeur de l’innovation
 de la marque de skiwear Aztech Mountain, une de ses participations avec les skis Bomber.

L’univers du skiwear premium se renouvelle, à l’image de la marque Aztech Mountain, fondée en 2013 entre Aspen et New-York, par deux passionnés de ski et de mode qui ont croisé la trajectoire de Bode Miller. « Cette rencontre est le fruit d’un pur hasard », se rappelle Heifara Rutgers, co-fondateur de la marque avec David Roth.


La scène se passe en août 2015, en
pleine tempête de neige dans la station
de Portillo au Chili. Bode Miller participe à
une séance photos pour les skis Bombers,
un autre de ses récents investissements.
Le champion est amené à porter une
tenue Aztech Mountain proposée parmi
d’autres marques par la styliste pour les
besoins du photoshoot. Dans les rudes
conditions de ce test improvisé, le champion olympique apprécie la qualité et le
style du produit. Rendez-vous est pris avec les fondateurs de la marque. « C’est arrivé au bon moment. Bode Miller était en train de réfléchir à sa vie post-compétition et pour nous c’est une chance inouïe de travailler avec lui. » Avec sa nouvelle casquette de directeur de l’innovation, le champion de ski participe activement au développement de la collection. Il aura aussi pour fonction d’aider la marque à passer à la vitesse supérieure.



« Nous avons, tous les trois, passé notre vie sur des skis », souligne Heifara Rutgers, fils de moniteur de ski, qui a lui-même grandi à Aspen. Le nom de la marque est emprunté à une piste de la célèbre station du Colorado, Aztec Run. « C’est une de nos pistes préférées et nous avons ajouté le “h” pour faire plus technique. » confie le co-fondateur et styliste, qui a fait ses armes chez Marc Jacobs. « Il nous a tout d’abord semblé essentiel de rajeunir le style des vêtements de ski classiques pour toucher une clientèle plus jeune. Puis, nous-mêmes voyageons énormément. Nous avons donc besoin de vêtements qui passent sans heurter d’un environnement de travail à une activité de loisirs. » Le challenge, reconnaît-il, est de trouver le bon équilibre entre performance et polyvalence, citant comme exemple la chemise matelassée. L’utilisation de fibres naturelles, et notamment de la laine, est un autre point de passage entre les univers urbain et sportif. La collection se situe dans la gamme des Kjus et Bogner.


Aztech Mountain a déjà séduit une trentaine de points de vente, principalement en station, mais aussi en ligne. La marque a aussi lancé une collection estivale, réclamée par ses revendeurs. « Nous n’avions pas l’intention d’en faire une, mais les magasins ont besoin de construire une offre annuelle », note Heifara Rutgers.

Un nouveau challenge pour Bode Miller, qui se construit un portefeuille de marques haut de gamme dans le ski. SB