Arro Studio : « une approche holistique du design »

Mis à jour : 26 juin 2018

Bureau de création pluridisciplinaire,
 Arro Studio explore tous les domaines du design, défendant une vision globale du métier. Rencontre.


Ludovic Roth et Erik Arlen, fondateurs d'Arro Studio.

Erik Arlen et Ludovic Roth ont fondé Arro Studio il y a six ans, unissant leurs expériences respectives dans la déco, le produit, le graphisme... Leur maître mot : la pluridisciplinarité. Dans le sport, ils sont notamment intervenus sur les Skis Lacroix et sur les chaussures de trail Scott.

Les deux designers se revendiquent comme des « touche-à-tout », s’intéressant à
 toutes formes de projets sans se limiter à un domaine d'activité particulier. « Nous prônons une approche holistique de la création, une vision globale du design », indique Erik Arlen. « On croit aux vertus du transfert de technologies d’un domaine à un autre. L’apport d’un matériau inhabituel, par exemple, peut créer une esthétique nouvelle. Nous devons apporter un regard nouveau sur un projet. Naviguer dans des domaines très différents permet de garder un œil neuf », ajoute Ludovic Roth. Celui-ci a réalisé plusieurs projets de déco et d’architecture intérieure en freelance avant de monter l’agence.

Pour sa part, Erik Arlen a débuté sa carrière chez Toyota au Japon, puis chez Puma en Allemagne, avant de rejoindre Nike à Portland. Durant cinq ans, il est intervenu en tant que « footwear designer » aux départements tennis, femmes et « action sport » de la marque américaine.



Cette complémentarité a amené les deux créateurs à dessiner des modèles de chaussures pour Clarks et dans la foulée à concevoir le nouvel
 espace du département design de
 la marque. Passionnés de ski, ils 
accompagnent le développement
de la jeune Fabrique du Ski, dont
 l’atelier est situé à Saint-Pierre de
 Chartreuse, en Isère. « C’est une
mission de direction artistique.
Nous intervenons sur le design des
skis jusqu’aux outils de communication. C’est une démarche d’ensemble qui permet d’afficher une grande cohérence », souligne Erik Arlen. Par extension, Arro Studio s’est rapproché des Skis Lacroix, dont les modèles les plus haut de gamme sont désormais fabriqués dans l’atelier de Chartreuse. Le studio a retravaillé le logo et surtout signé le design des skis Ultime et Edition France (ci-contre). Pour cela les designers ont utilisé une technique de gravure 3D sur métal avec un résultat très exclusif pour des modèles qui atteignent jusqu’à 8 500 euros la paire. Un tarif « justifié par le travail artisanal et la technique employée pour la réalisation du ski », explique le Erik Arlen.

Toujours dans le sport, Arro Studio a conçu la dernière génération des chaussures de running Scott, en particulier le modèle de trail Supertrac RC avec ses crampons en chevrons . « Le projet a nécessité deux ans de développement et d’échanges avec le siège de Scott en Suisse », indique Erik Arlen. Le studio a aussi travaillé sur un casque Audio-Technica ou encore pour la marque californienne Subspace.

Le rôle du designer ? « C’est la mise en cohérence de toutes les parties et de toutes les contraintes pour créer un produit harmonieux qui parle au public », avance Ludovic Roth. « Avant de commencer un projet, il faut bien comprendre qui on a en face de soi, l’historique, le savoir-faire et quel est le cahier des charges. Notre rôle est celui d’un catalyseur. Nous devons écouter tout le monde, l’ingénieur, les responsables marketing, juridiques, commerciaux, les athlètes, les consommateurs... Il faut prendre en compte chaque filtre. C’est comme un slalom, il faut passer chaque porte pour arriver au résultat final », fait remarquer Erik Arlen. Sans jamais perdre cette vision d’ensemble qui caractérise le studio. EG


© 2018. SPORT DESIGN  Mentions légales